Prier avec le Notre Père

ActualitésCarême 2024

Publié le 15 février 2024

Par Côteaux Païs

Comment entrer en prière ?

Choisir et déterminer à l’avance : le temps, la durée que l’on veut consacrer à la prière (10 mn ou plus), la fréquence (tous les jours, ou certains jours dans la semaine), le moment, le lieu.

Pendant la prière

  1. Me rendre présent à Dieu : « Me voici ! »
  2. Ouvrir la prière par un geste : signe de Croix
  3. Prendre le temps de déposer mes préoccupations, mes pensées, mes soucis.
  4. Demander la grâce d’être disponible pendant ce temps.
  5. Exprimer au Seigneur ce que je désire.
  6. Contenu de la prière :
    • Dire le Notre Père en entier, doucement, lentement, en pesant bien les mots
  7. Envisager l’une des propositions suivantes :
    • Choisir de s’arrêter sur une phrase, un mot par exemple : « Notre » ou « Père » ou « donne-nous » ou « ta volonté », etc …
  8. Choisir de suivre le fil conducteur proposé page suivante.
  9. À partir de ce que j’ai vécu dans ce temps de prière, quels sont les mots qui me viennent pour parler au Seigneur. Je parle au Seigneur comme je parle à un ami.
  10. Je termine en redisant le Notre Père, et un signe de croix.

Si j’en ai envie, je peux noter comment j’ai vécu ce moment : mes difficultés, mes joies, mes découvertes.

Fil conducteur possible pour prier le Notre Père pendant ce Carême

Du mercredi 14 au samedi 17 février : « Notre Père qui es aux cieux. »

Penser que Jésus guide notre prière, il nous fait entrer dans l’intimité de sa relation avec son Père, et il dit « Notre Père. »
Dire « Notre Père », c’est reconnaitre qu’il fait de nous ses frères, et qu’entre nous, nous sommes frères.
Prendre le temps d’accueillir la vie donnée par le Père.
Accueillir Dieu qui se fait tout proche.

Du dimanche 18 au samedi 25 : « Que ton nom soit sanctifié»

En révélant son nom à Moïse, le Père se donne entièrement à nous.
Comment je traite le nom sacré de Dieu ?
Qu’est-ce que cela veut dire pour moi ?

Du dimanche 25 au samedi 2 mars : « Que ton règne vienne »

Que représente pour moi le règne de Dieu ?
Je regarde ma vie et j’y vois le royaume déjà là.
Quelles sont aujourd’hui les semences du royaume ?
( Si besoin, me référer aux paraboles.)

Du dimanche 3 au samedi 9 mars : « Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel »

Contempler la volonté de Dieu comme une eau bienfaisante qui vient   du ciel irriguer notre terre.
Je regarde comment ma volonté s’ajuste à la volonté du Père, et à celle de Jésus. Comment je m’y associe, ou comment j’y résiste ?

Du dimanche 10 au samedi 16 mars : « Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour »

Entrer dans l’aujourd’hui, dans le présent du Père.
Croire au don, apprendre à le recevoir, lui laisser de l’espace.
Je ne suis pas digne de le recevoir…

Aujourd’hui, quelle est ma faim ?

Du dimanche 17 au samedi 23 : « Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés »

Demander la grâce de découvrir la beauté du pardon du Père.
C’est parce que j’ai expérimenté d’être pardonné ou de pardonner que je peux entrer dans la compréhension du pardon du Père.
Je peux me préparer à faire une démarche vers le sacrement de réconciliation.

Du dimanche 24 au samedi 30, Semaine Sainte « Et ne nous laisse pas entrer en tentation, mais délivre-nous du mal. »

Face à l’étendue du mal, je me sens petit et désarmé.
Je contemple Jésus. Pour nous, il a combattu le mal, et sur la croix l’a totalement défait. Je peux tracer sur moi le signe de la croix.

Partagez cette information autour de vous :

Inscription à la newsletter

Inscrivez-vous pour rester informé de l'actualité et des événements du diocèse de Montauban

Je recherche

Grand Montauban Catelsarrasin Verdun Caussade