Diocèse de Montauban

Message de Monseigneur Bernard Ginoux pour l’été

Un temps pour se reposer, un temps pour penser, un temps pour prier
L’été qui commence (ou qui a déjà commencé !) nous est donné pour vivre ces trois attitudes nécessaires, évidemment selon nos possibilités et nos situations.

Le repos
Jésus lui-même nous y invite. Comme il le fait pour ses apôtres (cf. Marc 6,31), il nous dit : « reposez-vous un peu ». C’est une nécessité et, autant que nous le pouvons, nous devons satisfaire ce besoin. L’être humain n’est pas une machine qui doit toujours être en activité. Notre santé, notre équilibre de vie, notre humanité demandent que nous nous reposions. Les affairés, les agités, les forçats du travail ne répondent pas à ce que Dieu demande. La Bible nous dit bien qu’après son oeuvre de création Dieu se reposa « le septième jour » (Exode XX,11). Notre vie n’est pas une vie d’esclave : nous sommes enfants de Dieu, ce qui fonde notre liberté essentielle. Si le travail fait partie de notre responsabilité, il ne doit pas nous dominer. Je sais très bien que beaucoup de personnes subissent des situations aliénantes, sont victimes de la rentabilité à tout prix, doivent obéir aux objectifs de production. C’est ainsi que l’entreprise va contraindre des femmes à ne pas être enceintes, ou obliger à des horaires qui, sous une apparence trompeuse, prétendent améliorer le travail, voire la vie ! On a vu comment, peu à peu, le travail du dimanche s’est imposé alors que la famille a besoin de se retrouver ce jour-là. Il y a là un refus de considérer les travailleurs, surtout dans les situations les plus précaires, comme des personnes humaines et de respecter leurs droits. Le droit au repos vient s’opposer à cet asservissement que beaucoup d’entre nous acceptent et, parfois, entretiennent. C’est là une de ces réalités actuelles que Saint Jean-Paul II dénonçait comme des « structures de péché ». La société, dans sa majorité, ne se préoccupe pas de ceux qui sont ainsi exploités et ne peuvent guère faire autrement. Une fois de plus les pauvres sont victimes d’un système qui les rend toujours plus démunis.
Comme chrétiens nous devons donc nous élever contre ces situations dans lesquelles nos semblables, aussi respectables que nous, sont enfermés. L’être humain est appelé à un équilibre de vie qui exige le repos physique et mental pour l’ouvrir à d’autres champs de sa vie.
Un temps pour penser
L’asservissement au travail tend à faire de la personne un robot qui ne pense plus par lui-même et qui, de ce fait, est manipulable par les médias omniprésents. La liberté humaine passe par la réflexion et le choix personnel et justifié des modes de vie et des vérités fondamentales de notre existence. Empêcher la personne de penser est le propre des dictatures et des manipulateurs de l’opinion. Le temps du repos est un moyen indispensable pour la réflexion et la prise de décision. Sans cela notre vie est superficielle, emportée par les slogans à la mode, les idées d’un moment, le matraquage du prêt-à-porter de la pensée. Nous avons besoin de prendre du recul pour recentrer notre vie sur l’essentiel. Lorsque nos activités sont en repos nous pouvons nous occuper de notre vie intérieure : c’est le moment favorable pour mettre notre vie sous le regard de Dieu. De nombreuses questions nous invitent à réviser ce que nous sommes et ce que nous faisons : notre vie personnelle (prière ? engagements ? sacrements ? souci des autres ?), familiale, professionnelle. Faire le point sur ce que nous sommes, sur la cohérence entre ce que nous affirmons (par exemple, notre foi chrétienne) et ce que nous vivons. Il s’agit de faire la vérité sur soi-même et sur les actes que nous posons (ou que nous ne posons pas).
Un temps pour prier
Lorsque nous parlons de la prière nous entendons très vite la phrase rituelle : « je n’ai pas le temps ». Beaucoup d’émules de Marthe (cf. Luc x,40) se définissent comme des personnes trop actives pour prier. C’est une erreur car, si notre activité est légitime il nous est rappelé qu’«il y a un temps pour tout ». Au moment où j’aurai quitté ce monde je devrai répondre de ma vie terrestre pour entrer dans la vie éternelle. Que dirai-je de ma vie baptismale, de ma vie chrétienne exprimée par mes actes ? La prière est le moteur de ma vie spirituelle, elle est un temps gratuit passé avec Dieu, Père, Fils et Esprit-Saint.
Le temps du repos est propice à la prière qui peut être personnelle, silencieuse, communautaire… Toute forme de prière reste un « élan vers Dieu ». C’est l’Esprit-Saint qui la conduit (cf. St Paul Romains VII,14-17). Le Seigneur nous appelle aussi à tourner notre coeur vers Lui, à Le retrouver dans la messe. Le temps du repos est un temps favorable pour ressaisir la grâce de l’eucharistie. Parfois ce peut être même, suivant les lieux, une invitation à participer aux messes de semaine, à des veillées de prière (au moment de certaines fêtes religieuses). La culture chrétienne est souvent faible. Il est alors souhaitable de lire les évangiles et des livres sur la foi, sur l’histoire de l’Eglise, sur autres confessions chrétiennes.
Tout cela devrait nous inviter à faire du temps des vacances une action de grâce envers le Seigneur en y joignant notre louange pour les bienfaits que nous recevons de Lui, tout particulièrement dans la contemplation de la nature. Bon été dans la joie du Seigneur !
+

L'actualité

Diocèse de Montauban
À la une 29 juillet 2022

dernieres nominations

Lire la suite
Action des chrétiens pour l'abolition de la torture (Acat)

3 brèves

29 juillet 2022
1- Afghanistan (juillet 2022) « En Afghanistan, pour les femmes, c’est la mort au ralenti. » Ces mots – prononcés par une journaliste afghane dont l’anonymat est…
Lire la suite
Diocèse de Montauban

Parcours vocationnel homme

29 juillet 2022
Lire la suite
Action des chrétiens pour l'abolition de la torture (Acat)

Une bonne nouvelle pour le mois d’août

29 juillet 2022
TAIWAN : le défenseur des droits humains Lee Ming-Che est libre ! Lee Ming-Che est reconnu coupable de « subversion de l’État » en novembre…
Lire la suite
Action des chrétiens pour l'abolition de la torture (Acat)

L’appel du mois d’août 2022

29 juillet 2022
Salah Hamouri , avocat franco-palestinien, est détenu arbitrairement. Le 5 septembre, sa détention administrative risque d’être renouvelée. Nous lançons cet appel pour demander sa libération.…
Lire la suite
Diocèse de Montauban

Feuillet diocésain N° 20

29 juillet 2022
Lire la suite

Les prochains événements de août

Service des pèlerinages
19 septembre 2022

LA SALETTE/LE LAUS/ST PIERRE DU COLOMBIER (famille missionnaire du sanctuaire de la misericorde)

SANCTUAIRES NOTRE DAME EN PROVENCE

Service des pèlerinages
03 octobre 2022

MONTLIGEON/MONT SAINT MICHEL

MONTLIGEON/MONT SAINT MICHEL

Diocèse de Montauban
15 octobre 2022 09h00

maison diocésaine

Equipes diocésaines

Grand Montauban Catelsarrasin Verdun Caussade

Les ensembles paroissiaux

Et leurs paroisses

Retrouvez facilement votre paroisse en consultant la carte simplifiée, votre commune, ou la carte interactive.

Accédez à la carte interactive

Trouvez votre paroisse d'après votre commune

Le Denier de l’Église permet d’assurer le traitement des prêtres et des laïcs ayant une mission d’Église. Toutes les ressources du diocèse proviennent de la générosité des donateurs : vous. Votre offrande, quel que soit le montant, est essentielle.

Je participe

Inscription à la newsletter

Inscrivez-vous pour rester informé de l'actualité et des événements du diocèse de Montauban

Je recherche

Grand Montauban Catelsarrasin Verdun Caussade