Vous proposez une Messe des Artistes, comment est née cette initiative?

L’art d’aujourd’hui n’est pas un art de glorification, une mise en images de la religiosité, ni une illustration du merveilleux. C’est surtout un art de l’interrogation.
Notre objectif premier: faire découvrir aux chrétiens les possibilités de l’art d’aujourd’hui comme moyen d’accéder à une spiritualité en lien avec le monde contemporain. La PRTL propose aux paroisses qui le souhaitent la préparation d’une messe des artistes. 

Comment procédez-vous ?
Le secteur paroissial est impliqué dans la recherche d’artistes qui vont participer à une telle rencontre à la fois spirituelle, artistique et religieuse. Bien sûr les personnes déjà impliquées dans la vie paroissiale sont sollicitées: chorale, organiste, groupe de jeunes…

Vous me disiez que cette Messe des Artistes comprend trois parties
Avant Messe
Célébration
Exposition

Oui, une avant messe d’environ 30 mn qui prépare à la célébration. C’est au cours de cette partie que des prestations artistiques qui ne pourraient pas s’intégrer directement à la liturgie qui va suivre, peuvent s’exprimer: lecture de textes profanes par des comédiens, chanson, musique autre que liturgique, instrumentations différentes…

Au cours de la messe, les moments de méditation peuvent s’accompagner de prestations avec des instruments inhabituellement usités: violoncelle, harpe, clarinette.
La procession des offrandes peut inclure des œuvres d’art qui resteront près de l’autel tout au long de la célébration.

Une danse liturgique peut être inclue dans une partie de la messe: juste avant l’offertoire, une danseuse a interprété la sortie des ténèbres jusqu’à la lumière de Pâques, à travers la nef, lors de la veillée Pascale.

Enfin la prière universelle fera mention ou sera interprétée dans un sens favorable aux artistes, à leur travail et à ceux qui les accueillent.

La troisième partie , l’exposition, dépend du contexte architectural et paroissial. 
En général nous proposons à la paroisse de réaliser avec notre soutien, une exposition d’artistes de bon niveau, exprimant une recherche spirituelle. Cela va des peintres aux artisans d’art comme un relieur. 
Un écueil subsiste: ce ne peut être une expo des ateliers de la MJC ou de la maison de quartier voisines. Il s’agit de faire une sélection sévère sur la qualité de ces œuvres. Pour ne pas avoir des problèmes avec les artistes locaux, faire exécuter ce choix par la commission diocésaine de la PRTL, renforcée si nécessaire de quelques membres de la commission d’art sacré ou de toute personne compétente. Le clergé local sera ainsi à l’abri de pressions ou de critiques.

Ne pas oublier d’associer les créations artistiques de monastères et autres communautés. Avoir le souci de ne présenter que des oeuvres de qualité.

Suivant les cas cette expo pourra durer de deux à huit jours ou plus, suivant la situation locale.

Deux jours, samedi et dimanche, ce peut être dans une partie de l’église. Plus, ce peut être ailleurs, salle paroissiale à proximité ou salle communale. Penser au gardiennage et au dialogue avec les visiteurs.

L’intérêt de l’expo est d’abord de présenter des œuvres qui renouvellent la représentation religieuse, dépasser le “sulpicisme” et accepter d’être questionné par les artistes.
D’autre part la présence des artistes lors du verre de l’amitié servi après la célébration, est une occasion forte d’instaurer ce dialogue avec les questionnements de l’art d’aujourd’hui.

Pastorale des Réalités du Tourisme et des Loisirs. Diocèse d’Albi. 
Pierre Bertrand / pierre.bertrand3@ free.fr / 05 63 54 66 27 / 06 81 75 21 13

Pastorale des réalités du tourisme et des loisirs

Inscription à la newsletter

Inscrivez-vous pour rester informé de l'actualité et des événements du diocèse de Montauban

Je recherche

Grand Montauban Catelsarrasin Verdun Caussade