L’appel du mois d’août 2022

Action des chrétiens pour l'abolition de la torture - ACAT-France

Publié le 26 juillet 2022

Salah Hamouri , avocat franco-palestinien, est détenu arbitrairement. Le 5 septembre, sa détention administrative risque d’être renouvelée. Nous lançons cet appel pour demander sa libération.

Détenu arbitrairement

Salah Hamouri est détenu depuis 5 mois par les autorités israéliennes pour son travail de défenseur des droits. Il n’a été ni jugé ni inculpé !
Les forces de sécurité israélienne l’ont arrêté le lundi 7 mars 2022 au petit matin. Le 10 mars 2022, le commandant militaire israélien ordonne la détention administrative de Salah pour une durée de quatre mois sans charge ni jugement, avant de modifier l’ordre en réduisant la durée de la détention à trois mois. Le 6 juin 2022, sa détention administrative est renouvelée pour une durée de trois mois. Il est maintenu en détention sans procès, soi-disant sur la base de preuves tenues secrètes. La détention administrative permet en effet aux autorités israéliennes d’incarcérer des palestiniens sans inculpations ni procès, le tout pour une durée indéterminée. C’est aujourd’hui le cas de Salah Hamouri.

Une impossible vie familiale

Invoquant des problèmes de sécurité, les autorités israéliennes interdisent à son épouse de se rendre en Israël et dans les territoires occupés. Depuis le 5 janvier 2016 la famille est séparée pour une durée de 10 ans. Sa famille ne peut lui rendre visite malgré les demandes répétées de sa femme Elsa Lefort et du Consulat de France pour obtenir une autorisation.

Le risque d’une expulsion de sa terre natale

Salah Hamouri risque d’être expulsé de sa terre natale. Le 18 octobre 2021, les autorités israéliennes officialisent la décision de révocation de son permis de résidence à Jérusalem. Le motif invoqué est « manquement à l’allégeance à l’État d’Israël ». Salah Hamouri est encore en attente de la décision de la Cour suprême israélienne concernant le recours qu’il a déposé contre cette décision. Ses avocats craignent son maintien en détention puis son expulsion vers la France.

Salah Hamouri est victime d’un harcèlement judiciaire depuis des années pour son travail de défense des droits humains. Il est essentiel que les autorités françaises lui viennent en aide.

Partagez cette information autour de vous :

Action des chrétiens pour l'abolition de la torture (Acat)

Accueil mouvement 7 Rue Georges Lardennois, Paris 01 40 40 42 43 acat@acatfrance.fr

Inscription à la newsletter

Inscrivez-vous pour rester informé de l'actualité et des événements du diocèse de Montauban

Je recherche

Grand Montauban Catelsarrasin Verdun Caussade